top of page
  • Dre Vero Menard, Psy.D.

Le côté social (difficile) de l'autisme

Être autiste, ça veut souvent dire avoir des problèmes au niveau social. Pour beaucoup d’enfants et d’adultes autistes, les habiletés sociales ont été difficiles à acquérir...


Qu'est-ce que ça veut dire concrètement?


Eh bien, ça peut se manifester de différentes manières...

Par exemple, si tu es une personne autiste, ça peut être vraiment difficile pour toi, de te retrouver dans un endroit public où il y a beaucoup de personnes...


Des fois c’est le bruit, les conversations autour,

Des fois c’est le contact physique, la surcharge sensorielle d’avoir plein de gens qui bougent, qui parlent, qui touchent à ton corps, qui grouillent partout autour de toi... Ça t'envahit, ça prend trop de place dans ton corps, dans ta tête...


Langage non verbal et signes sociaux

Des fois, c’est le fait de pas savoir quoi dire pour ouvrir la conversation avec les autres, ou juste pas savoir quoi répondre quand on te parle...


Des fois, c’est trouver vraiment difficile de décoder, de comprendre le langage non verbal des autres (tu sais comme leurs expressions faciales, leurs gestes)...


Des fois c’est de garder le contact visuel, le regard, tu sais, les yeux dans les yeux avec les autres... Des fois, c'est vraiment souffrant ça!

Gérer les émotions


Pour d’autres personnes autistes, c’est les émotions qui se présentent en dedans de toi qui sont difficile... Tu sais, tu peux les percevoir comme quelque chose d’intense et avec lesquelles tu ne sais pas trop quoi faire... Comment les comprendre, les accueillir, en parler et surtout, les gérer...


Consoler les autres


Des fois, c’est quand une personne que tu aimes a de la peine, ou qu’elle souffre que tu ne sais pas comment réagir face à sa souffrance, quoi dire, quoi faire... Est-ce que tu devrais la prendre dans tes bras ? En même temps, ça ne te tente pas trop trop parce que t’aimes pas vraiment ça les câlins. C'est déchirant parce que tu veux faire la bonne affaire pour consoler ton proche... Ça te créé un malaise, mais pas le faire aussi ca te créé un malaise... C'est comme s'il n'y avait pas de bonne solution.

Se faire des amis


Des fois, c’est que tu aimerais peut-être ça avoir des amis... mais t’en as pas vraiment ou t'en as pas beaucoup. La relation avec eux des fois, c'est difficile... Et surtout t’as aucune idée de ce que tu es supposé de faire pour te faire des nouveaux amis... Tu sais, ça jamais été ta tasse de thé... ton domaine, ta force...


Comprendre les expressions


Parlant de tasse de thé, des fois quand t’es autiste, t’as vraiment de la misère à comprendre les sous-entendus, les analogies, les images que le monde utilise comme des expressions pour vouloir dire d’autre chose que ce que ça veut vraiment dire au sens littéral... Toi, quand on te raconte une expression, tu sais comme les expressions “avoir du cœur au ventre”, “être vert de jalousie”, “être soupe-au-lait", “être le dindon de la farce”, “se jeter dans la gueule du loup”, pi plein d’autres expressions que le monde utilise souvent, tu comprends ZÉRO le sens de ça. Quand quelqu'un te dit une expression comme ça, toi tu fais juste imaginer les images réelles de l’expression dans ta tête! Tu trouves ça vraiment compliqué! Des fois, tu ne comprends pas les jokes, tu sais les doubles-sens, les non-dits, les sarcasmes...

Tout ça et plus ?


Et des fois (même souvent) quand tu es autiste, c’est beaucoup des affaires que je viens de te nommer que vies, au quotidien. Même des fois, c'est un peu tout ça... ce qui fait que les situations sociales, et les relations avec les autres, eh bien, c’est très compliqué, et ça te fait peur...


Et des fois, ça te tenterait juste de ne pas avoir de relations et de contact avec les autres pour t’éviter toutes ces complexités-là. Mais en même temps, tu le sais – ou peut-être que tu ne le sais pas mais je vais te le dire là - tous les êtres humains, on a besoin des autres. Même si des fois t’es mieux tout seul, ou que tu t’entends vraiment mieux avec les animaux qu’avec les autres humains, ça fait partie des besoins de l’être humain d’être en contact, d’être en relation avec les autres.


Ça fait qu'aujourd'hui, je veux juste te dire que ça vaut la peine de travailler sur ça. D’aller chercher de l’aide pour développer tes habiletés sociales, et tu sais même si ça toujours été difficile pour toi, y’a des professionnels spécialisés là-dedans qui peuvent t’aider. Les habiletés sociales, ça se travaille, ça se développe, et surtout, ça vaut la peine. Ça va t’aider dans tes jobs, à l’école, avec tes amis, dans ta famille... et dans tes amours !

Bon courage !


Dre. Vero Menard, Psychologue

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Je suis Dre. Vero Menard, psychologue et je me spécialise, notamment, avec les personnes qui vivent avec des cerveaux différents... Comme quand tu as un TDAH. Aujourd'hui, j'avais envie de parler des

bottom of page